blog

Blissi Tebil

QUESTION
QUI EST BLISSI TEBIL PRÉSENTER VOUS

COMMENT DÉFINISSEZ VOUS VOTRE MUSIQUE ?

VOTRE carrière musicale comprend combien d’albums

Dans vos différents titres quelles sont les thèmes que vous aborder

Quel est votre message pour la nouvelle génération de jeunes Africains et des hommes politiques africains

Quelles sont vos entreprise à venir musicalement

[20:50, 13/04/2020] Blanchard: 1ère Question = Je suis ZADI Guillaume à l’état civil. Le nom Blissi Tebil vient de Blissi OZOUA ( ma mère ) et TEBILY LOUGO ( mon père ). Pour éviter de faire des frustrations ,j’ai simplement pris BLISSI de ma mère et TEBIL ( en lieu et place de TEBILY ) de mon père d’où BLISSI TEBIL . Je suis né à KOZIAYO ( s/p de SOUBRE ) dans le sud-ouest de la Côte d’Ivoire. Déjà dans les années 70 , comme tous jeunes de mon époque, nous étions très fanatiques de musiques :pop ,jerk ;twist ou blues …etc..etc..A cette époque déjà, Ernesto Djedjé venait de sortir ANOWA. Cela a suffit pour que je pense Musique et qu’il devienne mon idole. Dieu ne faisant jamais rien au hasard , SOHER Galal ( l’épouse d’Enersto Djedje ) devint mon Professeur de français au lycée Moderne …
[20:50, 13/04/2020] Blanchard: 2ème Question : C’est incontestablement E.Djedje le Ziglibithy du Gnoatré qui a pesé et pèsera toujours sur moi. Cest pourquoi ,je pense que j’ai une lourde responsabilité : Il faut continuer et explorer toutes les voix possibles afin que ne meurt jamais le ZIGLIBITHY ; sous toutes ses formes . Depuis mon 1èr Album jusqu’à ce jour , je ne travaille en réalité qu’avec l’arrangeur BAMBA MOUSSA YANG ( ex-ziglibithien ) . Nous avons la même vision, les mêmes objectifs : faire revivre le Bithy ( ziglibithy ).Le BITHY étant toute une philosophie culturelle, vous trouverez que je chante certains titres que vous pourriez prendre comme du blues;du jazz etc..etc.. .A bien écouter , vous verrez que ce n’est rien d’autre bque du BITHY. Je ne fais que du BITHY.
[20:51, 13/04/2020] Blanchard: 3ème Question :13 Albums . Beaucoup de voyages et d’intenses moments : J’ai représenté la Côte d’Ivoire au Festival Mondial des Arts à Pyongyang en Corée du Nord,Invité spécialement par le Président libérien Samuel.K.Doe , En son temps et ce après la mort du GNOATRE ,Le Président F.H.B jusqu’à sa mort avait toujours insisté que je sois à tous les spectacles auxquels il assistait.( Quel honneur en ce temps-là pour un jeune artiste ) ;Ma carrière a dû prendre du pond dans l’aile lorsqu’en 1992 ,j’ai été obligé de m’exiler aux USA pour 5 années.
[20:51, 13/04/2020] Blanchard: 4ème Question . A côté de quelques titres mélancoliques ( qui parlent de mort ; donc tristesse ) je soulage mes émotions en chantant l’éloignement . Eloignement , très tôt ( Je le disais tantôt 1992 ) j’avais déjà connu l’exile ; Ce que d’autres découvrent maintenant . Et puis depuis 1989 , lors d’une rencontre d’avec le Président L.GBAGBO , Camarade SG à l’époque , à BLOUZON ( s/p de ouragahio ) au sortir d’un meeting à GABA ( village natale de KRAGBE GNAGBE ) s/p de Gnagbodougnoa m’a demandé en personne de soutenir son action politique pour l’instauration du multipartisme en côte d’ivoire. Pour ça , j’ai toujours chanté le Président L.Gbagbo dans chacun de mes albums.
[20:51, 13/04/2020] Blanchard: 5ème Question : Vous savez , de peur de dire des bêtises , je ne vais pas vraiment approfondir ma réponse sur ce sujet. Ce que j’ai retenu par expérience, c’est qu’en politique , ce ne sont pas les muscles mais plutôt la tête, l’intelligence, les relations humaines et lorsqu’on ne les a pas, on s’entoure de ceux qui les ont . En Politique, il y’a des lois qui ne sont nul part .( elles sont invisibles ). Ne les voient que les initiés . Quand tu n’es pas initié; tu n’y entres pas . Il y a ceux qui veulent faire de la politique leur carrière et ceux qui veulent laisser leurs noms dans l’histoire. Il est tout naturellement dangereux de suivre cette deuxième catégorie de politiciens.
[20:52, 13/04/2020] Blanchard: 6ème Question :1- Continuer toujours le BITHY. 2-Montrer que la musique tradi-moderne est et demeure exploitable , pourvu qu’on y mette du sien,car en réalité , c’est de celle-là même que provient tout autre genre de musiques . Prendre sur moi désormais l’engagement de faire un clip pour chacun des albums que je sortirai ; single ou album ( peu importe )

Comments