Musique

Savan Alla

ALLA Amenan Yolande est le nom à l’état civil d’une jeune fille devenue une dame aujourd’hui et non des moindres.

Depuis Tiébissou la ville de son adolescence, elle rêve grand, elle rêve d’une vie de star.

Alexi Colby est le petit nom à elle donné par ses amis vu ses prestations dans le théâtre scolaire, son style vestimentaire et son petit air de bourgeoise doublé de sa beauté physique.

 A la fin des années 80 elle décide de réaliser son rêve d’adolescence mais Tiébissou ne lui en donne pas l’espace et l’opportunité.

Elle choisi donc de se rendre à Yamoussoukro puis à Abidjan où très rapidement elle s’incère dans la tissue sociale grâce son dynamisme et sa soif d’émerger.

Nous dirons que les dieux de l’art ont souri à la petite Yolande ; et puis n’était-ce pas son rêve ?

En effet en 1990, concours de circonstance, elle est remarquée par le grand réalisateur Henri Duparc et coptée aussitôt par lui pour un rôle dans le film “le sixième doigt”.

Ce coup d’essai fut un coup de maître puisque dans la même année le réalisateur Philippe Bérard  lui donne le premier rôle dans le film “Partenaire”, film de sensibilisation contre le VIH Sida en compagnie d’Yves ZOGBO Junior.

Elle jouera encore dans “joli cœur” un autre film d’Henri Duparc.

Entre temps elle fait la rencontre de Auguste N’Kouli, jeune étudiant camerounais féru de musique qui l’ayant écouté chanter une mélopée de sa région d’origine décèle en elle des talents d’artiste chanteuse et décide de faire d’elle une star de la musique.

Mais pour notre jeune actrice, la musique est certes l’un des pends de l’univers artistique mais totalement différent du cinéma :  il lui faut donc travailler pour être à la hauteur.

Elle s’inscrit à des cours de chant et petit à petit elle découvre que chanter lui est possible et même que cela lui est inné.

En 1992 encouragée par le même Auguste, la belle yolande prend la décision de sacrifier ses économies pour en faire œuvre utile après plusieurs mois de travail acharné.

Elle décide alors de sortir son premier album mais avant il lui faut un nom d’artiste.

Auguste lui propose SAVANE vu ses origines du centre de la Côte d’Ivoire, précisément de la savane Baoulé.

Elle ajoutera ensuite ALLA qui est son nom de famille, mais aussi qui désigne l’iroko, l’arbre symbole de beauté, de l’élégance et de la noblesse dans la tradition baoulé, ce tout pour former SAVAN’ALLA, l’iroko, la belle princesse de la savane Baoulé.

En 1992 donc elle sort son premier album “Palabre de Femme”.

Après “Palabre de Femme”, l’écho de son travail lui est favorable et en 1994 elle sort “Misère de Femme” son deuxième album pour ne pas s’arrêter en si bon chemin.

Suivront ensuite ” Les hommes ont tout en bas” en 1996, “Les côcôs nouvelle génération” en 1998, “Claire de lune” en 2001, “Le pointeur” en 2005 et “Amour de Femme” en 2008 son 7ème album.

En décembre 2014 , reviens avec nouvel album de 6 titres placé résolument sous le signe de l’amour, chanté en français pour que le message soit largement perçu. C’est d’ailleurs le cas des titres « la go djaze “C’est les mêmes”, “Maman”, “Tchiki-tchiki”…

Dont les rythmiques se partagent entre l’akpongbo, le zouk, le ndomolo et la dance. Avec Freddy Assogba, David Tayorault et Koudou Athanase aux arrangements.

 

Pendant ses 22 ans de carrière musicale, SAVAN’ALLA a glané plusieurs lauriers et comme distinction, elle a été primée

  • Meilleur artiste ivoirienne au Burkina-Faso en 1996
  • Top d’or 2004 de l’artiste la& plus sexy de Côte d’Ivoire
  • Award pour son rôle joué dans la promotion de la musique à l’extérieur de la Côte d’Ivoire lors de l’émission tonnerre aux Etats-Unis
  • Au Libéria, en Sierra Léone et en Guinée Conakry comme arttiste ambassadrice de la paix dans la sous région etc.

Outre son métier d’artiste notre baronne au cœur d’or œuvre dans l’humanitaire (Présidente de l’ONG “Santé Pour Tous” pour aider à la santé de proximité dans les quartiers précaires).

Elle est aussi Responsable des échanges culturels entre le Japon et la CI à l’ONG AFRIJAPAN.

SAVAN’ALLA a résolu de consacrer sa vie à donner du plaisir et de la joie à ses fans et tous ses admirateurs, aussi à faire de la santé pour tous et surtout pour les plus démunis son credo et son leitmotiv. 

Ref : Biographie Savan Alla